CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)

Neuville-aux-bois en images

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.

À LA UNE

 
La Révolution

Avec la Révolution et la mise en place des nouvelles institutions, Neuville veut affirmer ses prétentions : non seulement la paroisse devient commune, mais, ancien bailliage, Neuville est choisi comme centre d'un canton et surtout comme chef-lieu d'un district, circonscription territoriale regroupant plusieurs cantons. Le tout nouveau département du Loiret ne comptant que sept districts, on comprend la -légitime- fierté des Neuvillois.

bonnet2

Important sur le plan politique -les districts constituent des rouages essentiels pour la transmission à l'échelle locale de la politique décidée à Paris-, le rôle de Neuville l'est également sur le plan économique : le très important marché aux grains qui se tient, tous les lundis, sur la Place du Martroy (rebaptisée "Place de la Révolution"), à l'abri de la halle (la halle sera rasée à la fin de l'année 1793), contribue, au cours d'années souvent difficiles, à l'approvisionnement des villes voisines, Orléans en particulier, mais aussi de la capitale et des armées de la République...

Passée la tourmente révolutionnaire, Neuville rentrera dans le rang ; les districts supprimés à la fin de l'année 1795, il lui faudra se contenter du titre plus modeste de chef-lieu de canton... titre qui est toujours le sien aujourd'hui.

L'une des figures les plus marquantes du XIXe siècle est sans doute Pierre Lebrun, le fondateur de l'hôpital de Saint-Germain. C'est d'ailleurs cette création qui a entraîné le rattachement de la commune de Saint-Germain à celle de Neuville en 1832.

systeme-metrique

La construction d'un temple, au milieu du siècle, semble perpétuer la tradition du protestantisme dans notre région (au moment de la Révolution, on peut estimer à une centaine -sur 2000 habitants environ- le nombre des protestants). Mais le nombre des familles pratiquant la religion réformée diminuant de façon régulière, le temple fut vendu en 1947, dans l'indifférence générale.

En savoir plus sur la révolution française ici.

Fusilier Revolution francaise

Contact

Situez

Facebook